La commune soutient la motion de l’AMF contre la baisse brutale des dotations de l’Etat.

Lors de la réunion du conseil municipal, du 30 juin 2015, le débat a porté principalement sur  la motion de l’Association des Maires de France contre la baisse des dotations de l’Etat, l’environnement, le développement durable et la sécurité.

Motion de l’AMF

Le conseil municipal soutient la motion de l’Association des Maires de France, contre la baisse des dotations de l’Etat. L’AMF, comme la commune de Vals-les-Bains, a toujours assumé, en toute responsabilité, que les collectivités devaient participer à l’effort de réduction de nos déficits publics. Aussi, elle n’en est que plus à l’aise pour dénoncer le caractère insoutenable et inéquitable de cette contribution qui repose majoritairement sur nos collectivités et qui impactera directement l’emploi dans nos territoires. Pour Jean-Claude Flory : « ce sont avant tout les communes les plus rurales et les plus défavorisées qui sont le plus fortement touchées par la décision brutale du gouvernement socialiste de baisser massivement les dotations aux communes. C’est l’opposé de la justice sociale ! Et ce sont les citoyens qui subissent aux côtés de leurs élus communaux ».

Développement durable

Depuis plusieurs années la municipalité de Vals œuvre pour la protection de l’environnement : création d’une forêt PEFC zéro pesticide, économie d’énergie, locaux scolaires BBC… Cette action vient d’être confortée par la candidature de la communauté de communes du Pays d’Aubenas Vals (CCPAV)  à l’Appel à Manifestation d’Intérêt Territoire à Energie positive (AMI TEPOS). Il s’agit de réduire les besoins en énergie et faire en sorte qu’ils soient couverts par les énergies renouvelables produites localement. En conséquence il est décidé de :

- soutenir la démarche AMI TEPOS engagée par la CCPAV ;

- mettre en œuvre de la phase II du remplacement des ballons fluo équipant les luminaires par des lampes moins énergivores ;

- adhérer à un groupement de commandes, placé sous l’égide du SDE 07, pour l’achat de l’électricité, afin d’envisager une baisse des prix d’achat ;

- donner un avis favorable à l’adhésion de la commune de Saint Etienne de Fontbellon au syndicat Tout’enbus.

- signer une convention avec le syndicat Ardèche Claire pour étudier l’opportunité d’équiper les quatre barrages situées sur la Volane, et appartenant à la commune, de microcentrales électriques.

Sécurité

En 2011, la commune de Vals a installé 24 caméras de vidéo-protection en centre-ville. Ce dispositif donne entière satisfaction, toutefois, en liaison avec la police nationale, il a été identifié trois autres secteurs où la couverture est insuffisante : boulevard de Vernon, pont Saint Jean et parking des thermes. Ceux-ci vont être prochainement équipés.

La sécurité sous toutes ses formes tient également une très large place dans les règlements intérieurs du restaurant scolaire, des activités périscolaires et de la garderie.

Treuillère

Sur le site de la Treuillère, les ultimes travaux sont en cours d’achèvement et pour accueillir les locataires dans les meilleures conditions matérielles et administratives, la commune en se basant sur le nombre de millièmes vient de préciser la répartition des charges locatives et des équipements divers, à savoir : éclairage parking, alimentation et maintenance des portails électriques, entretien des espaces verts…

Divers

Le groupe de la minorité municipale Vals Citoyenne a demandé, d’une part, la création d’une commission extra-municipale sur l’activité agricole, et, d’autre part, que le conseil municipal se positionne sur la gestion du service de l’eau. Ces deux sujets font déjà l’objet d’un travail spécifique dans les instances intercommunales : communauté de communes pour le premier, et SEBA pour le second.