Le ministère de l’Education Nationale envisage de fermer la troisième classe de l’école maternelle publique du parc Jean Jaurès, à Vals-les-Bains. Mardi 30 janvier, les parents d’élèves, soutenus par la municipalité, ont tenu à faire part de leur mécontentement avec un rassemblement devant l’école maternelle en perspective de la décision à venir de l’inspection d’académie.

Jean-Claude Flory, maire de Vals-les-Bains, dans un courrier adressé au Directeur Académique des Services de l’Education Nationale, a tenu à mettre en exergue les actions de la municipalité qui s’est fortement engagée ces dernières années pour offrir aux élèves et à leurs familles des conditions d’étude satisfaisantes : « Nous avons livré en septembre 2014 une école élémentaire entièrement rénovée et nous avons réalisé, il y a quelques années, une extension de l’école maternelle qui a permis la création d’une salle de motricité et d’une salle de classe supplémentaire, permettant un accueil des enfants et des conditions d’enseignement améliorés. De plus, les enfants accueillis dans les écoles de Vals-les-Bains bénéficient dans le cadre scolaire d’un éducateur territorial des activités physiques et sportives et d’un adjoint territorial des bibliothèques qui viennent compléter l’équipe éducative et offrir aux enfants un encadrement sportif et culturel de qualité ».

Le maire a aussi mis en avant l’ouverture en 2016/2017 d’une Unité d’Enseignement Maternel, dédiée aux enfants souffrant de troubles du spectre autistique, leur permettant de bénéficier d’un enseignement scolaire facilitant l’inclusion en milieu ordinaire qui serait mise à mal si la troisième classe était fermée : « Le retour d’expérience sur une année scolaire et demie a montré l’intérêt du dispositif, avec les progrès spectaculaires réalisés par les enfants qui en bénéficient. En particulier, l’inclusion de ces enfants dans les classes de petite, moyenne et grande section est une des clés de voûte du système ».

Le maire a également souligné que les résultats du recensement de la population de 2017 (+ 173 habitants) permettent d’espérer une croissance des effectifs scolaires dans les prochaines années de même que les travaux d’agrandissement en cours des thermes, avec à la clé une création d’une centaine d’emplois directs et indirects : « Ce projet aura un impact important sur la démographie communale qu’il convient d’anticiper ».

Tous les acteurs souhaitent que ces arguments permettront à la Direction Académique des Services de l’Education Nationale de suspendre la décision de la fermeture de la troisième classe de l’école maternelle de Vals-les-Bains.

Cliquez ici pour lire la lettre