Après avoir observé une minute de silence en hommage aux 17 victimes tombées sous les balles des terroristes, Jean-Claude Flory salua le travail remarquable de l’ensemble des acteurs qui façonnent et font l’attrait de Vals-les-Bains. Il mit en avant le vivre ensemble : « Cela veut dire que chacun doit se sentir concerné par notre lieu de vie commun. C’est la préservation et la valorisation de notre lieu de vie, au plan environnemental, au plan de la propreté, y compris pour nos amis à quatre pattes. Il en va de la responsabilité de leur maître. C’est aussi acheter local». Après avoir remercié les Valsois qui lui ont renouvelé leur confiance en mars dernier, le maire souligna la baisse massive des dotations de l’Etat aux communes ainsi que les transferts de compétences de l’Etat vers les communes sans les moyens financiers correspondants : « Nous sommes conscients de la nécessité d’efforts, de chacun, de chaque niveau d’administration encore faut-il que ces efforts soient bien partagés et que les communes, premier niveau de l’expression démocratique ne soient pas la seule variable d’ajustement des gouvernants ». Jean-Claude Flory indiqua que les caprices de la météo d’octobre 2013 et de l’automne 2014 avaient induit des dégâts importants qui demanderont deux à trois ans de travail et nécessiteront des procédures longues avant l’obtention des financements. Il réitéra ses remerciements à tous ceux qui se sont mobilisés au cours des événements : pompiers, policiers, services techniques, hébergeurs, entreprise de travaux publics et de dépannage. Il rappela les actions communales réalisées au cours de l’année écoulée : la rénovation de l’ancien moulinage de la Treuillère dont les travaux, financés à 71% par des subventions, seront terminés au printemps 2015 ; le choix de l’architecte pour le doublement de la capacité des thermes ; le début du chantier de rénovation et d’extension de la maison de retraite Le Bosc, avec 91 chambres à 1 lit au lieu de 56 chambres à 1 lit actuellement ; la poursuite de travaux liés aux économies d’énergie ; l’installation de parcours de santé sur la piste forestière et dans le parc de l’Intermittente. Le maire tint également à saluer le dynamisme des associations sportives valsoises : l’AEB, l’USV football, Vivarais Badminton, La Pétanque valsoise, VTT Cross… ; de l’association gestionnaire de la crèche des P’tits loups qui depuis 20 ans propose ses services aux familles ; du centre culturel de Vals et du Vivarais qui programme une saison culturelle de qualité malgré des soutiens extérieurs trop faibles ; de l’office de tourisme intercommunal qui en liaison avec les élus et les acteurs intéressés valorise les atouts touristiques du territoire… Le maire présenta les dossiers en cours : réparation des dégâts des catastrophes naturelles, ouverture de la maison de santé sur le site du Bois Vert, le lancement des études techniques pour l’aménagement de l’ancien site de la CMA, le projet d’agrandissement des thermes et de la rénovation du gymnase, l’ouverture de la piscine couverte intercommunale au quartier de Roqua... Il conclut en mettant, à nouveau, en exergue le vivre ensemble : « L’implication de chacun, les projets communs, le rassemblement autour de la volonté de faire avancer la ville sont autant de raisons d’être optimiste pour cette nouvelle année ».