Dimanche 24 septembre aura lieu la première édition de l’Ardèche Run, un des semi-marathons les plus difficile de France. Stéphane Tripot, président de l’association et organisateur de l’épreuve sportive a présenté, samedi dernier, au conseiller régional Jean-Claude Flory, et aux vice-présidents de Tout’enbus la course à pieds : « L’idée de départ était de créer un évènement qui aille au-delà de la simple épreuve sportive. On a voulu lui donner une identité forte, en mettant en avant le territoire traversé, en travaillant sur le caractère festif est populaire. Presque deux ans de travail pour un évènement qui, je l’espère, marquera le début du belle aventure ».

Le semi-marathon de l’Ardèche Run est une épreuve de course à pied qui se dispute sur route sur une distance de 21,1 kilomètres. Mille coureurs sont inscrits, 75 % d’entre eux ne sont pas Ardéchois. 48 départements et 9 nations seront représentés. Les routes seront fermées à la circulation à Pont d’Aubenas : rue de l’église, Pont d’Aubenas-Pont d’Ucel et faubourg Jean Mathon de 8h à 10h30 ; à Ucel : D578 du Pont d’Ucel à Vals de 9h30 à 10h30 ; à Vals-les-Bains, avenue Paul Ribeyre, boulevard de Vernon de 9h30 à 10 h 45 et faubourg d’Antraigues de 9h30 à 11h ; route départementale 578 Vals-Antraigues de 9h30 à 11h 30 ; Asperjoc-Genestelle par Valgirone de 9h30 à 12h30, route départementale 578 Antraigues-Genestelle de 9h30 à 13h30.

Une randonnée est également organisée avec un casse-croûte ardéchois au château de Craux et certains participants se relaieront pour faire le semi-marathon. Aux côtés des adultes, 54 enfants courront sur le dernier kilomètre de la course. Des animations musicales auront lieu tout au long du parcours, A l’arrivée il y aura des dégustations de produits ardéchois. Un chapeau de paille sera offert à chaque participant. Le syndicat de transport Tout’enbus mettra des navettes à la disposition de Run Ardèche.

Jean-Claude félicita les organisateurs pour leur mobilisation et précisa que la communauté de communes du bassin d’Aubenas avait accordé une subvention à Run Ardèche. Par ailleurs, si le semi-marathon est reconduit, il demandera au conseil régional Auvergne Rhône-Alpes de soutenir l’épreuve qui est un excellent vecteur de promotion des paysages et du patrimoine ardéchois