Bruen Bas

Bruen-Bas Perché à quelques 650 m, accroché au flanc de la Montagne Sainte-Marguerite Bruen-Haut est le hameau le plus élevé de la commune.

Origine du nom : Bruen vient du gaulois Brigant, composé de briga- « hauteur, fortification » et du suffixe –ant. Bruen signifie donc « Haut Fort ». Malheureusement, l’absence de traces de constructions gauloises ne permet pas de justifier l’hypothèse de l’existence d’un point fortifié. En effet, les constructions gauloises en pierres sèches sont périssables, et, la pente au dessus du hameau a été remaniée pour l’établissement de la châtaigneraie. Le t final manquant dans Bruen, se retrouve dans un lieu habité tout proche Bruentet « le petit Bruen(t) ».

Un peu d’histoire : Hameaux les plus éloignés du Bourg, Bruen Bas, Bruentet, Bruen Haut, étaient plutôt orientés vers la vallée de l’Ardèche que vers Vals. Pendant les guerres de religion du XVIIème siècle, ils étaient liés au seigneur de Sétias. Protestants, ils subirent des représailles après le siège de Vals et furent détruits par le feu en grande partie.