Les déserts médicaux sont présents partout sur le territoire français, principalement dans les zones rurales, mais aussi dans certaines zones urbaines, c’est une problématique nationale.

A l’échelle locale, bien qu’il s’agisse d’une compétence de l’Etat et de ses agences régionales de santé, les hôpitaux, les professions médicales, les collectivités… tentent par tous les moyens de renforcer leur possibilité d’attirer de nouveaux médecins (en établissement comme en ville) et de renforcer leurs atouts. Il en est de même à Vals-les-Bains où le sujet est porté depuis plusieurs années par tous les acteurs concernés et la municipalité.

Leur mobilisation et à leurs actions régulières d’information et de promotion réalisées en direction du corps médical dans d’autres régions ou d’étudiants en médecine, commencent à avoir des effets positifs. Le 28 avril dernier, en présence de Fabrice Brun, député, et d’Anne Ventalon, sénatrice, Michel Ceysson, maire de Vals-les-Bains, a eu le plaisir de rencontrer le Dr Catalina Ghetu, qui, depuis le 2 mai a ouvert son cabinet au rez-de-chaussée de la résidence Les Jardins de la Poste dans l’ancien office notarial (contact 04 75 94 62 41).

Michel Ceysson précise que la municipalité a tout mis en œuvre pour accueillir des médecins dans la commune : « Nous avons acquis des locaux et fait réaliser des aménagements pour proposer quatre cabinets médicaux clés en main. Le montant de l’opération s’élève à environ 200 000 € ».

Il est à souligner que ces cabinets médicaux en rez-de-chaussée ont l’avantage d’être à proximité du parking de la Volane où de nombreuses places de stationnement sont disponibles et d’être aisément accessibles par les personnes à mobilité réduite.

Le maire a également indiqué que ces locaux sont complémentaires au projet de construction de la maison de santé pluridisciplinaire aux abords des thermes : « Il est indispensable de pouvoir immédiatement disposer de lieux adaptés aux besoins des professionnels de santé si nous voulons avoir toutes les chances avec nous pour accueillir de nouveaux médecins ».

Le Dr Catalina Ghetu qui souhaitait changer de région, s’est dit heureuse de s’installer en Ardèche : « Après plusieurs visites de communes ardéchoises, mon choix s’est porté sur Vals-les-Bains. J’apprécie l’accueil chaleureux de la municipalité, et l’aide que m’ont apportée les services communaux. Les locaux qui me sont proposés, me conviennent parfaitement ainsi que les conditions de la location. Le cadre de vie qu’offre Vals m’a également conquise ».

Autre bonne nouvelle, l’installation de ce médecin généraliste sera suivie de la venue d’un deuxième praticien au début de l’été.